Tuesday, April 05, 2005

Jesus : Le sauveur " Acheiropoietos"

Jesus : Le sauveur " Acheiropoietos"


le Christ Acheiropoietos (qui n'est pas fait de main d'homme).
d'après le Christ Acheiropoietos - XIIe siecle l'ecole de Novgorod

Monday, April 04, 2005

icone : jesus

Au sens le plus strict du mot, selon son étymologie grecque, l'icône est une image, une peinture : elle est faite sur un panneau de bois. Les icônes sont placées dans les églises pour y recevoir la vénération des fidèles : le septième concile oecuménique a explicité cette vénération, il ne s'agit pas d'une sorte d'idolâtrie, ni même d'une adoration de l'image en elle-même. Cette image renvoie toujours à son modèle, et principalement à Jésus-Christ lui-même, qui est l'icône de toutes les icônes, ainsi que le disait déjà l'apôtre Paul : il est l'icône du Dieu invisible , c'est lui seul qui est susceptible de représenter la plénitude de la divinité, puisque le Père, source de toute divinité, ne peut ni ne doit être représenté. Le Christ Jésus, quant à lui, est non seulement la Parole unique : il est aussi l'Image consubstantielle du Père, par qui l'invisible s'est rendu visible, aux yeux des hommes, permettant à ceux-ci de découvrir en lui l'image parfaite de la condition des fils de Dieu.

Une légende est sans doute à l'origine de la vénération des icônes dans l'Eglise orientale. Selon cette légende, Jésus lui-même aurait fait parvenir une empreinte de son propre visage au roi Abgar, d'Osroéne. Une autre légende attribue à l'évangéliste Luc les premiers portraits de la Vierge Marie, la mère de Jésus, la mère de Dieu. Pour les théologiens, ces légendes revêtent simplement un aspect mythique : mais, dans la pratique quotidienne et dominicale des fidèles, les icônes sont des moyens sensibles d'accéder à la contemplation de Dieu, comme à travers un miroir. Bien qu'elles apparaissent souvent comme des représentations artistiques, les icônes ne sont pas belles par leur qualité esthétique, elles sont belles par la richesse dogmatique, par la vérité théologique qu'elles contiennent.


source : http://www.e-monsite.com/orthodoxie2004/accueil.html


Thursday, March 31, 2005

icone : Vierge et l'enfant

La vierge et l'enfant, reproduction à partir de Vladmir



Quelques étapes de la création de mes reproductions sont exposées ici : http://www.gcioltan.net/iconescrea1.htm

Le lieu où tout commence

Bonjour ... je suis artiste plastique. je réalise des reproductions d'icones religieux (origine byzantins) et des ouvrages originales d'inspiration médiévale (mélange de technique mixte et inspirées d'enluminures) ...

Hello... I am a plastic artist. I carry out reproductions of religious icons (origin Byzantine) and works original of medieval inspiration (mixture of technique mixed and inspired by illuminations) ...

http://www.gcioltan.net



Le lieu où tout commence
est parti ce mois pour l'Aude.

Le lieu où tout commence
Au commencement
Il y a une rencontre
Il y a les sentiments
puis parfois le doute
puis parfois des peurs
puis parfois des choix
bons ou mauvais
L'avenir nous en informe
en temps et en heure
de temps-tation en tentative
la température intérieure monte
et l'âme nous donne à rêver
à un, à une, à deux